Diminuer les charges et impôt de l'Auto-entreprise...

Publié le par if

L'une des caractéristiques gênantes du régime micro-fiscal des auto-entrepreneurs est le fait que charges et impôt soient calculés sur le Chiffre d'affaire et non sur les seuls bénéfices. On paye donc des charges sur les charges ! Cela est compensé par  le taux de taxation et d'imposition faible, mais il serait vraiment intéressant de s'affranchir de cette contrainte. Pour cela, le principe est simple : Il faut faire payer ses charges par ses clients de façon à ce qu'elle n'apparaissent pas dans son chiffre d'affaire !
Mieux ! Dans le jargon du fisc : "Dans le cadre du régime de versement libératoire de l'impôt sur le revenu, le chiffre d'affaires à retenir pour les activités commerciales correspond aux créances acquises retenues dans les conditions prévues à l'article 38-2 bis du Code général des Impôts. Cependant, le chiffre d'affaires n'inclut pas les sommes encaissées qui répondent à la définition des débours : ces sommes doivent nécessairement être engagées au nom et pour le compte du client et faire l'objet d'une reddition de compte exacte, à l'exclusion en conséquence de tout montant forfaitaire. "

Ainsi par exemple, dans le commerce à distance, on peut considérer à juste titre que l'on sert d'intermédiaire entre le client et le transporteur, sans percevoir de commission sur cette prestation. Pour que cela fonctionne, les factures de poste ou autres transporteurs, devront être au nom du client, et devront faire l'objet d'un remboursement de sa part au centime près. Il faudrait pouvoir demander à la poste une facture de frais postaux au nom et à l'adresse du client... Et faire figurer sur la facture : tant de marchandises + tant de débours frais d'envoi.
Bien sur, cela empêche d'avoir des frais d'envois forfaitaires, ce qui est le plus courant sur internet...

Autre exemple : pour de la prestation de service, les frais de déplacement pourront être pris en charge explicitement par le client (achat de billet d'avion ou de train) et donc ne pas rentrer dans les compte de l'auto-entrepreneur, ou seulement au titre de débours si l'on est obliger d'avancer l'argent...

C'est un peu de gymnastique comptable, mais qui peut rapporter gros !

Publié dans Auto-entrepreneur

Commenter cet article

gauthier 31/07/2010 11:03


Bonjour,

Je souhaite bénéficier du régime AE. Mon activité consiste en une représentation musicale que j'effectue à différents endroits.
Puis je facturer le cout de ma prestation 100€ + mes frais kilométriques (en appliquant le bareme du CGI)
et donc déclarer dans mon CA que le cout de la prestation ?

Merci beaucoup pour votre réponse.
Au revoir.


apeis du cher 16/08/2009 20:22

COMBIEN DE T P E SE CASSENT LA FIGURE , ACTUELLEMENT ?

Combien se cassent le nez chaque jour ?
Quatre à cinq cafés ou restaurant se retrouvent au sol CHAQUE JOUR !
Combien dans les autres métiers ?

L e Syndicat des T P E pense , d' après une interview sur France Télévision, qu'il faut , que des mesures de soutiens à la consommation doivent être prise .

Je suis d' accord avec lui, il faut augmenter le pouvoir d' achat de tous les salariés.

Il faut relancer l ' investissement des Petites Entreprises et des T P E . L es banques , pour cela, doivent changer leurs pratiques .Les politiques doivent les contraindre .

Les petites Entreprises ont rapporté 40 milliards
d 'investissements et donc du travail à leurs fournisseurs et des emplois . Il me semble absolument nécessaire de relancer la création d' entreprises et les INVESTISSEMENTS pour sortir de la crise .

500 000 entreprises craignent de devoir cesser leur activité cette année .


Apeis du cher sur Google

apeis du cher 05/06/2009 22:50

j'ai été avant, l' euros, chef d 'entreprise, j'avais 14 ouvriers dans le bâtiment. il semblerait que les tracasseries administratives et fiscales soient toujours d'actualité ?

Michel lherot président de l ' A P E I S du cher
association pour l' emploi, l' information et la solidarité des victimes du chômage ou de la précarité du cher.

jiojo 24/05/2009 12:37

Auto entrepreneur ou le nouveau régime pour parasiter les entreprises ?
Le travail clandestin nous faisait déjà beaucoup de tort sur Internet, sans oublier les petits malins non déclarés qui déballent dans les vides greniers tous les week-end. (Nouvelle loi déjà non respectée, il ne faut rien dire, les Français n’on que ça pour vire, le black !)
Voici maintenant un bon moyen de dissimuler une activité clandestine avec ce régime d’auto entrepreneur, pas de n° de siret, un coup déclaré l’autre pas ! Tous le monde et personne a son entreprise maintenant en France ! A quel moment ces autos entrepreneurs seront-ils des autos entrepreneurs ? Quand ils le voudront, donc un bon moyen pour dissimuler le travail non ? Malheureusement pour nous il n’y a aucune personne de terrain dans ce gouvernement ! Nous sommes nous commerçants déjà en difficulté et puis voici le coup de grâce ! Bravo messieurs les technocrates, descendez sur le terrain les choses sont bien loin d’être toutes roses ici ! 150 000 autos entrepreneurs, bravo, super ! Et puis tous le monde fait tout et n’importe quoi, plus besoin de passer par les chambres des métiers ou celles des commerces ! Ce système d’auto entrepreneur n’est pas la solution pour redonner du travail, mais celle pour en supprimer, croyez moi, il y a la micro entreprise pour les petits entrepreneurs et là vous êtes un véritable entrepreneur ! Et oui il faut payer des charges ! Les entreprises qui ne tiennent pas par des bouts de ficelles et don les responsables ne confondent pas le chiffre d’affaire et les bénéfices arrivent bien à les payer, la solution pour donner du travail en France ? Baissez les charges de nos employés ou pour les petites entreprises un employé totalement exonéré de charges, ça c’est une idée !

Terry 16/05/2009 17:32

Bonjour
Je me demandais si les indemnités kilométrique que paye un client a un auto-entrepreneur pourraient être un debours ?
Merci